Principe du crédit immédiat et sans justificatif

Pour obtenir un crédit, cela va sans dire que l’établissement prêteur requiert quelques pièces justificatives. Il leur faut une assurance que la somme empruntée va être remboursée, et cela, à temps. Encore faut-il comprendre le principe quand on dit « sans justificatif » et savoir faire la différence entre justificatif et pièces justificatives.

Qu’en est-il exactement

Il est d’abord important de mettre un mot sur le crédit immédiat en termes de temps. En effet, quand on parle de crédit immédiat, on fait référence au temps de réponse de la banque ou autre organisme prêteur. Ceci dit, il n’est pas nécessaire de faire un déplacement ou de voir un banquier afin d’avoir un retour à une demande de prêt. Cela est possible grâce à Internet et les services en ligne dont la demande de crédits.

Pour ce faire, il suffit de remplir un formulaire proposé sur le site. On a un retour une journée, d’où l’appellation crédit immédiat. Toutefois, il faut noter que la vraie réponse, c’est-à-dire l’accord sur le prêt ne sort que quelques jours après. La banque a besoin d’étudier chaque dossier scrupuleusement. En d’autres termes, un crédit immédiat ne veut pas dire de l’argent dans l’immédiat.

Ceci dit, il faut compter les jours de traitement de dossier. Il faut aussi attendre la mise en relation avec un conseiller client physique afin de finaliser la demande. Sans oublier le temps de déblocage de l’argent jusqu’à ce que la somme soit disponible dans le compte bancaire du bénéficiaire. Pendant l’étude du dossier, la banque analyse le profil de l’emprunteur afin de déterminer si celui-ci est en mesure de rembourser l’argent.

Par ailleurs, avec un crédit sans justificatif, le client n’a pas besoin de fournir une explication ou une pièce justifiant en quoi l’argent a été dépensé. La somme mise à la disponibilité du client peut donc être utilisée comme bon lui semble. Cela peut être des études, un voyage, un événement comme un mariage ou encore des petits travaux de rénovation. L’argent n’est donc pas dédié à un achat ou une activité précise.

Les types de crédit rapide

Pour ce qu’il y est du prêt rapide et sans justificatif, on distingue le prêt personnel. Comme mentionné plutôt, il est question d’une somme à la disposition du client sans que celui-ci ne justifie les dépenses. C’est une bonne solution alternative pour avoir du liquide en un temps record ou bien pour les urgences. Cependant, il faut s’attendre à un taux d’intérêt relativement élevé contrairement aux prêts affectés.

Ces derniers font partie des crédits rapides à une différence. Avec ce type de prêt, il faut fournir une pièce justificative de l’achat. En effet, à titre d’exemple, si l’on veut souscrire à un crédit auto, il faut joindre au dossier un bon d’achat avec les caractéristiques de la voiture à acheter. De même pour le crédit travaux. On aura besoin d’un devis d’une entreprise pour les travaux ou autres pièces justifiant ces travaux. D’où l’appellation «crédit affecté ». Ceci dit, l’argent est dédié à une chose précise.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *