Solutions financières : quel moyen pour financer mon projet ?

Avant de commencer son projet, il est primordial de se poser la question « ce projet est-il bien préparé ? ». Si la réponse est oui, établissez votre plan d’attaque, montez votre projet en tenant compte des crédits dont vous aurez besoin pour le réaliser. Diverses solutions financières sont à la portée de vos mains. Pour ce faire, le prêt bancaire reste le plus utilisé. Pour ne pas foncer dans le tas, il faudra s’informer sur tous les critères de prêt que propose l’établissement bancaire. Renseignez-vous sur le taux d’intérêt, du remboursement mensuel, des avantages offerts, etc.

Les conditions à remplir pour obtenir un prêt

Il est évident que les établissements bancaires ont besoin de s’assurer que le porteur de projet est fiable. Il ne veut pas risquer d’appuyer un projet qui lui portera préjudice après. Dans ce cas, le projet doit être cohérent, réalisable, tenu par des créateurs expérimentés et surtout bien rentable.

Pour que le prêt soit accepté, plusieurs points importants sont déjà établis par les établissements bancaires.

  • Tout d’abord, il est essentiel de faire le tri sur la banque susceptible de vous accompagner et découvrir tous les avantages qui vous seront offerts.
  • Vos fonds propres devront être proportionnels aux crédits à emprunter de 50% ou au minimum 30 %. En effet, la banque est présente pour vous donner un coup de pouce, il est de votre ressort d’accumuler vos fonds propres pour la persuade de vous appuyer,  Essayez aussi de trouver d’autres sources de revenues pour compléter vos fonds propres s’il s’agit d’un projet de grande envergure (un prêt d’honneur ou appui par d’autres banque).
  • Un autre point important, réunissez toutes les informations ou preuves (documents, statistiques, engagement de commande) qui incitera la banque à vous accorder le prêt. Elle est très pointilleuse sur la fiabilité du projet.

Les critères exigés par la banque

Pour ranger toutes les chances de votre côté, il s’avère que d’autres points essentiels doivent être respectés. Nous vous les mettons à votre connaissance : Avoir des revenues fixes et réguliers, vos relevés bancaires sont donc nécessaires, pour s’assurer que l’emprunteur puisse régler ses dettes, la banque instaure la règle des 33%. Cela signifie que le taux d’endettement ne doit jamais dépasser 33% des revenus mensuels de l’emprunteur. Toutefois, vous pouvez vous échapper de cette règle si vos revenues sont élevées ou les garanties sont bien suffisantes.

Il est évident que la banque se renseigne sur votre antécédent avant de vous octroyer un crédit. Il effectue une vérification auprès de la Banque de France pour savoir si le nouveau contractant est de bonne foi (interdit bancaire ou non). Et bien sûr le prêt ne sera pas validé par la banque (découverts bancaires, interdiction d’émettre des chèques ou défauts de paiement d’emprunts).

Une fois acceptée, et nous l’espérons, vous serez engagé avec la banque par la suite. Les délais de remboursements varieront suivant la nature et les principes de la banque.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *