Crédit à la consommation : 5 bonnes raisons de souscrire à cette offre

Le crédit à la consommation est un mode de financement destiné à investir dans des opérations spécifiques autres qu’un achat immobilier. Son montant varie de 200 à 75 000 € et il est disponible sous plusieurs aspects afin de répondre aux attentes de chaque consommateur. Pour en savoir plus, ci-après se trouvent les différentes raisons de souscrire à un prêt à la consommation. Revue de détail.

1. Un prêt facile à contracter

Le crédit à la consommation est une offre facile à contracter. Pour bénéficier de cette prestation, il suffit au souscripteur de présenter un dossier solide et sans anomalie bancaire. Il doit à tout prix soigner son profil d’emprunteur tout en évitant par exemple le surendettement, le découvert bancaire et la perte d’emploi. Pour savoir sa solvabilité, l’utilisation d’un simulateur en ligne sur http://simulation-pret-bancaire.fr/ est recommandée.

2. Des prestations adaptées à chaque profil d’emprunteur

Il existe plusieurs types de crédit à la consommation que l’on peut souscrire en fonction de ses besoins et de son projet. Cela peut dépendre également du montant à emprunter et de la durée souhaitée. Pour avoir une idée, l’emprunteur peut souscrire :
– Un crédit affecté : un prêt dédié au financement d’un bien ou d’un service indiqué dans le contrat. Il est annulé automatiquement si l’achat n’a pas eu lieu.
– Un crédit non affecté : un mode de financement permettant d’utiliser le montant prêté au gré de ses envies sans avoir à présenter des justificatifs d’achat pour l’affectation des fonds.
– Un crédit renouvelable : ceci permet au souscripteur d’avoir sur son compte une réserve d’argent à utiliser à tout moment pour faire face aux imprévus.

3. Un prêt garantissant la protection des consommateurs

La protection des consommateurs dans le cadre d’un crédit à la consommation est régie par le Code de la consommation. Ainsi, la loi encadre le contenu de l’offre de crédit, la communication d’un TAEG, le délai de rétractation ou encore les modalités de remboursement anticipé. Le montant total du crédit doit être ainsi compris entre 200 et 75 000 €, avec une durée de remboursement au-dessus de 3 mois. Ce prêt peut être servi pour financer l’achat d’un meuble, d’un électroménager ou d’un véhicule. Il peut être aussi utilisé pour une prestation de services comme le voyage ou la formation à distance.

4. Demander des reports d’échéances en cas de problème de remboursement

Les difficultés de remboursement peuvent arriver à tout moment. Dans ce cas, il vaut mieux en parler avec son organisme prêteur et de demander des reports d’échéances pour éviter les litiges. Il est également possible de demander à son assureur de payer des mensualités si on a souscrit une assurance emprunteur. Sinon, on peut s’adresser directement au juge pour demander un délai de grâce, c’est-à-dire une suspension des remboursements pour une période bien déterminée, sans majorations ni pénalités de retard.

5. Un délai de rétractation de 14 jours

Quel que le type de crédit à la consommation souscrit, l’emprunteur a droit à un délai de rétractation de 14 jours pour changer d’avis. Ceci lui permet d’avoir le temps de réflexion nécessaire avant de signer définitivement le contrat. Après acceptation du prêt, il doit commencer à rembourser ses mensualités.